Tavole storiche Martinismo

SigilloDCSIItavole storiche martinismo

Annunci

Coen Vodou ou le Martinisme Noir

Le séjour et la disparition sur place de Martinès de Pasqually en Haïti, autrefois Saint-Domingue, en septembre 1774, comme si les élus coëns avaient laissé quelques traces cérémonielles palpables et concrètes dans ces régions pénétrées des rites vaudous et magiques.

Ici, pour la Fête de la Saint-Jean, il y a l’occasion  d’un estrange rituel que, après avoir inscrit des noms angéliques, planté les bannières et tracé les cercles à la craie sur le sol, on place au centre un grand bûcher.

Le vaudou d’ Haïti vient d’Afrique de l’ouest, mais celui pratiqué sur l’île est en plus intimement lié à la définition identitaire du peuple haïtien, puisque la cérémonie du Bois-Caïman du 14 août 1791, mènera grâce à la révolte victorieuse à l’effondrement de l’esclavage en 1804.

La cerimonie, telle qu’elle a pu être décrite, c’este une harmonie particulière entre le chant, la danse et les sacrifices d’animaux, provoquant les inévitables et énigmatiques crises de possession, tout ceci sous la direction de Boukman, chef des esclaves e la proclamation de l’independence, et le changement du nom Santo-Domingo, avec le retour à le name autochtone Haïti.

Tout ce qui touche à la magie, à l’occultisme, à l’ésotérisme, à la religion et à la franc-maçonnerie, est pénétré de l’esprit du vaudou sur l’île. C’est ce curieux mélange de rites vaudous et de théurgie des élus-coëns, qui se déroule publiquement en Haïti lors de la Saint-Jean, et auquel tous peuvent assistés, rituel peu connu mais qui est intéressant à plus d’un titre.

Dans cette ceremonie, certains Frères se présentent comme «Réaux+Croix», revêtus d’aubes sacerdotales. Ils retirent leurs chaussures et entrent dans les cercles, puis s’approchent de l’autel de bois et procèdent à son aspersion avec de l’eau bénite, des sels de mer, etc., pratiquent des offrandes d’alcool, d’eau de coco, d’huile de palme et fumigation des parfums pour purifier le lieu. Les prières préalablement recueillies sont placées dans le centre du bûcher qui représente l’autel, que les Frères haïtiens appellent «l’Arche». Enfin un mélange spécial d’encens est brûlé par un thuriféraire, et le Vénérable Maître, gardiens et orateur invoquent les puissances angéliques.

Tous les chœurs angéliques sont invoqués, on chante, on danse, on proclame des formules mélangeant  prières et formules magiques, puis, après de fougueuses circumambulations, est enfin enflammée « l’Arche » par les prêtres maçonniques qui se disent « coëns ». Dans une extase collective, est ainsi consumé le brasier magico-coën, laissant se poursuivre tardivement dans la nuit, les libations festives de la Saint-Jean haïtienne.

Adattamento di N::F:: Althotas.

Vedi l’articolo originale e il repertorio fotografico associato in:

https://lecrocodiledesaintmartin.wordpress.com/

e, per un’idea musicale:

e per adattamento martinezista:

infine, per una bibliografia:

Journal of Haitian Studies

Mounier Vodou

Surrealism Esoteric Secrets 200-221

Ma chi era Jean-Louis Annecy? JEAN LOUIS ANNECY, un giacobino nero in Italia.

Un articolo su Toussaint Louverture su Officinae del Giugno 2013

Su Cercle de l’Europe, il recensore scrive che Toussaint-Louverture era senz’altro impegnato in una delle L.: di Santo Domingo, e che “Bon nombre de Loges furent créées dans cette partie de l’ile et on pouvait compter en son sein la Maçonnerie bleue ou symbolique, la Maçonnerie des hauts grades, la Patente Morin, le Rite Ecossais Ancien et Accepté et la Maçonnerie des Elus Cohen constituée par Martines de Pasqually. Je prendrais pour hypothèse que c’est de la Maçonnerie des Elus Cohens implantée dans la colonie par Martinez de Pasqually que la Maçonnerie haitienne détient son coté du mysticisme spirituel.”

Per una inquadratura complessiva del tema e l’importanza del voudoun all’inizio della rivoluzione di Haiti, per i profili del sacerdote voudou Dutty Boukman e di George Biassou, che lo sciamano della Jamaica aveva indicato come il messia della rivoluzione di Haiti; per l’ascesa di Toussaint Louverture (detto il giacobino nero) e per il tradimento del suo successore Jean-Jacques Dessalines, si veda in particolare Popkin, jeremy-d-popkin-a-concise-history-of-the-haitian-revolution-2011.

Sulla presenza di Louis-Claude De Saint-Martin ad Haiti, breve ma eloquente il dato che emerge a pagina 51 di questo saggio su “Le religioni di Haiti” religion-haiti-09-eng

La mostra internazionale sulla rivoluzione di Haiti alla John Carter Brown Library del 2004: haitian exhibition

Il volume su Hegel e Haiti della Buck-Morss 2000_Buck-Morss_Hegel+&+Haiti

Dal Pan-African Journal: 5.7-AHaitian – Journal of pan-African studies

Makandal, il Messia NeroJoseph JRER 3 4 Makandal the black Messiah

Da esaminare anche questo articolo: HAITI RECTO VERSO: Rôle de la franc-maçonnerie en Haïti

Continua a leggere

Tehillim

A study on Psalmi, inquiring the way to express them using a proper partiture according to Tradition*.

Rhythmic Batteries:

6 – Ad Matai? 1 2 3 2 3 2 3 (Usquequo?)
32 – Attah Seter li 1 2 2 3 2 2 (Refugium meum)
38 – Chamatekha 1 2 2 2 3 2 3 (In furore)
51 – Lev Tahor 3 2 2 2 3 (Miserere)
102 – Be Tzion Shem 3 2 3 3 2 3 (Annunciet in Sion)
130 – Ha-Azinam 2 2 4 4 2 2 (De profundis)
143 – Maher Aneny 3-6 (Velociter exaudi)

.

*This study should be improved distinguishing the Psalmi in: Mizmor (just voice); Maskil (with Lyra) and ha-Maloth (with drums). A short essay is in preparation about this group of seven, that the Jewish tradition, especially in the humanistic age, has been calling “Poenitentiales”. They are still today in use, and also some esoterical Orders use them as purification tools before initiation process.

To a first deepening, here the link to a Michael Lefebvre’s essay of the Journal of Biblical Literature and to another one from Yeshivah Ben Tzion.